Qui était Alfred Lewin [fr]

Alfred Lewin

Alfred Lewin

Al­fred Lewin, jeu­ne juif al­le­mand, fut mi­li­tant dans le Bund deu­tsch-ju­di­sche­rJugend, l’As­so­cia­tion pour la jeu­nes­se jui­ve de Ber­lin.
En 1936, Alfred, sa sœur Lis­si et sa mè­re Jen­ny s’en­fui­rent de l’Al­le­ma­gne en pro­ie du na­zi­sme, et se ré­fu­giè­rent en Ita­lie. Al­fred, pas­sion­né et doué pour les lan­gues, s’in­té­res­sa aux étu­des de lan­gue de sa sœur Lis­si. A l’ar­ri­vée des lois ra­cia­les, Al­fred s’é­ver­tua à con­vain­cre sa sœur de se ré­fu­gier en An­gle­ter­re. Lis­si par­tit en 1939 et re­joi­gnit Man­che­ster.
En 1940 Alfred fut arrêté et envoyé en exil en Italie du Sud. En 1942 il demanda à être rapproché à la mère, restée dans le nord, et désormais assez malade. Il demanda, en fait, d’aller dans la mauvaise direction (beaucoup des juifs enfermés dans les camps du sud réussiront à se sauver). Alfred rejoignit sa mère dans un camp d’exil aux alentours de Pesaro et ils furent tous deux incarcérés en 1944 à Forlì.
En septembre 1944 ils furent fusillés par des fascistes italiens et SS allemandes, avec seize autres juifs et juives, quelques jours avant le déplacement du front. En novembre, en effet, Forlì fut libéré. Les corps, jetés dans un cratère de bombe, furent exhumés en 1946 et placés dans le cimetière monumental dans des tombes isolées et anonymes.
C’est seulement en 1994, grâce à l’engagement de quelques citoyens, qu’ils eurent droit à un enterrement digne, et que la ville de Forlì se rappela enfin le massacre. La sœur Lissi, avait épousé un antifasciste allemand à Manchester et avait donné le jour à une fille. Malgré toutes ses recherches, elle ne réussit à savoir rien de précis. Rentrée vivre en Allemagne, celle de l’Est, ce n’est qu’en 2000 elle connaîtra le lieu et les modalités de la disparition de son frère et de sa mère. Il était alors de nouveau possible voyager en l’Europe et, après 56 ans de séparation avec sa mère et son frère, Lissi put visiter leurs tombes.
En 2002 Lissi Lewin donnera son consentement à la constitution de la fondation Alfred Lewin. En 2003 Lissi Pressl Lewin fut Présidente honoraire de la Fondazione Alfred Lewin. Elle est morte à Berlin le 25 septembre 2009.

Lissi sur la tombe de son frère Alfred